Tous les articles qui parlent de free-fight administratif

Juste les derniers

La fibre et moi, un amour impossible

<img alt="Un faisceau de fibres optiques au pointes lumineuses, baignant dans une lumière bleutée" src="/media/2019/06/fibre.jpg" width="500px"/>

Ça fait un mois que j'ai l'impression de pas arrêter à avoir des trucs à faire tout le temps. Ça fait aussi un mois que j'ai plein d'idées d'articles que je veux écrire et que… je n'ai pas écrit.

Je dois toujours vous parler de mon boulot (même si le [dernier](/articles/Le%20tronçonneur%20des%20Lilas.html) article en a déjà montré au moins quelques aspects), j'ai enfin achevé et remis ma requête de Changement d'État-Civil au Tribunal de Grande Instance et j'aimerais bien parler d'un aspect qui m'a intéressé dans la formulation de la requête mais ça prendra bien un article à part (voire deux ou trois, si je dis «Correspondance de Curry-Howard», ça vous parle ? je me demande s'il faudrait pas déjà un article rien que pour expliquer ce concept).

Un petit conseil pour se défendre face à l'administration fiscale

Alors je recommande chaudement l'astuce de [@maria@eldritch.cafe](https://eldritch.cafe/@maria) si vous avez des problèmes avec les impôts concernant votre changement de prénom, civilité, etc. : écrivez à `conciliateurfiscal<VOTRE NUMÉRO DE DÉPARTEMENT>@dgfip.finances.gouv.fr`.

Peu après avoir écrit aux impôts pour les notifier de mon changement de prénom et leur demander de bien vouloir rectifier au passage la civilité employée par leurs services pour s'adresser à moi, je me suis rendue compte que le prénom avait été modifié mais pas la civilité.

Je leur ai alors réécrit pour demander pourquoi et m'assurer que ce serait rectifié. Je me suis alors faite balader pendant plusieurs mois par une personne qui n'avait rien à faire de mon problème et qui répondait, toujours avec le plus de délai possible, systématiquement en dehors des questions ou remarques que je lui faisais, en se moquant même de moi quand j'ai évoqué l'éventualité de saisir la CNIL ou le Défenseur des Droits pour l'usage abusif qui était fait des informations sur moi à leur disposition.